A la montagne ou à la mer, les yeux sont mis à rude épreuve à cause du rayonnement solaire accentué dans ces endroits. Et si on protégeait nos yeux avec des solaires adaptés ?

Solaires : quelle protection pour nos yeux ?

Été comme hiver, le soleil nous offre de la bonne humeur et de la chaleur. Pourtant, sous son aspect agréable, il cache un grand défaut nommé "Danger". Une exposition prolongée ou dans des lieux particuliers (mer et montagne notamment) occasionne certains risques pour les yeux. Des lésions graves peuvent ainsi apparaître à court terme, comme l’ophtalmie (brûlure superficielle de la surface de l’œil), ou à long terme – dégénérescence de la rétine ou cataracte.
Les lunettes de soleil présentent quatre catégories de verres.
Catégorie 1 : verres légèrement teintés, filtrant entre 20 et 57% du rayonnement solaire.
Catégorie 2 : degré de protection pour les yeux allant jusqu’à 82%.
Catégorie 3 : verres foncés capables de filtrer entre 82 et 92% des rayons du soleil.
Catégorie 4 : degré de protection supérieur à 92%.

Des lunettes de soleil adaptées pour la montagne

Faire une simple randonnée en montagne semble anodin pour les yeux. Pourtant, si l’herbe réfléchit jusqu’à 10% du rayonnement UV, la réverbération s’intensifie avec l’altitude : elle augmente d’environ 10% tous les 1000 mètres. C’est en particulier l’été en haute altitude que l’indice UV reste très élevé, surtout à plus de 3000 mètres avec de la neige. Si des solaires de catégorie 3 suffisent pour des randonnées en moyenne altitude, des lunettes couvrantes avec verres de catégorie 4 sont indispensables pour les activités de haute montagne, notamment l’alpinisme sur glacier. Les sports d’hiver nécessitent également le port de lunettes de soleil adaptées pour préserver la santé des yeux. Ski, snowboard, raquettes, luge… La neige réverbère jusqu’à 80% du rayonnement UV et une protection s’impose pour éviter d’abîmer ses yeux lors de la pratique des sports d’hiver. Privilégiez des lunettes ou masques de catégorie 3, un indice assez élevé pour les situations de forte luminosité solaire.

Virée en mer : les bonnes lunettes à choisir !

La plage, un lieu à risque pour les yeux ? Si la mer réverbère jusqu’à 10% du rayonnement UV, la réverbération du sable sec peut atteindre 15% et celle de l’écume de mer 25%. Même sous le parasol, impossible d’échapper aux rayons solaires ! D’où l’intérêt de porter des lunettes adaptées pour prévenir le risque d’ophtalmie. Pensez aussi au chapeau pour vous protéger davantage des rayons du soleil. Pour une promenade en bateau ou une session plage, mieux vaut se doter de lunettes de soleil de catégorie 3. Cette protection est parfaitement adaptée dans une situation de forte luminosité. Et si vous souhaitez nager dans la mer ou dans un lac, oubliez les lentilles : optez pour des lunettes de soleil à votre vue pour protéger vos yeux tout en admirant les alentours !